Les applications gratuites de gestion de syndic

Lorsque l’on gère en auto gestion, avant de regarder du côté des solutions payantes (logiciel en ligne ou bureau), on peut déjà commencer par voir si les solutions gratuites peuvent répondre à ses besoins.

Les solutions bureau (ou téléchargeable)

Les solutions bureau ont l’avantage d’avoir un cout global moindre sur le long terme puisque qu’il s’agit de télécharger une version à un instant T de la solution. Les mises à jour et parfois même les correctifs sont à prévoir en supplément plus ou moins régulièrement. Elle ne nécessite pas de connexion à Internet pour être utilisée.
Par contre ces avantages peuvent devenir des inconvénients en fonction de votre besoin.
En effet, vous pourriez avoir besoin d’avoir une solution régulièrement mise à jour et d’utiliser la solution sur différent support, (plusieurs ordinateurs, mobile, tablette…) et depuis différents endroits (à la maison, au travail, chez le voisin …)

Parmi les solutions que l’on peut télécharger et utiliser gratuitement, la solution la plus répandue est très certainement Diacamma
Cette solution est compatible avec tous les systèmes d’exploitation (Windows, Mac , Linux)
Elle requiert tout de même un temps d’adaptation et de formation mais peut toutefois répondre aux besoins de certains syndics bénévoles, en général assez expérimenté.

Également on retrouve sur la toile le travail d’un contributeur répondant de l’alias JB, des tableurs excels qui peuvent convenir à la gestion de petites copropriétés

Les solutions en ligne

Les solutions en ligne ont l’avantage d’offrir plus de mobilité puisqu’un simple navigateur internet sur n’importe quel périphérique permet d’utiliser la solution.
Sur le long terme, du fait de leur modèle, elles ont l’inconvénient d’être plus onéreuses qu’une solution de bureau téléchargeable.

A l’heure où sont écrites ces lignes, il n’existe pas (ou plus) de solution en ligne gratuite. Le développement d’application Web est un marché particulier où la gratuité n’existe pas réellement car comme le dit l’adage : « Quand c’est gratuit, c’est que le produit c’est vous. » Or on peut difficilement concevoir que les données confidentielles des copropriétés puissent être monétisées en vue de la gratuité de la solution.

Les solutions en ligne pratiquent généralement des tarifs qui dépendent du nombre de lots principaux (habitations principales ou local à usage professionnelle …)

Le cout du logiciel peut assez rapidement représenter une part considérable des petits budgets des copropriétés de quelques lots seulement.
Exemple: Une copropriété avec 2000 € de budget et 10 lots.
Un cout de logiciel de 10 € mensuel par lot, représenterait un cout annuel de 10x10x12 = 1200 € soit plus de la moitié du budget consacré à la seule dépense du logiciel. La dépense parait légitimement excessive.

La solution copriciel a fait donc le choix de proposer un tarif forfaitaire afin d’être le plus accessible possible notamment pour les copropriétés à petits budgets de fait que le coût du logiciel ne soit pas un frein pour s’outiller et gérer sa copropriété dans de meilleures conditions.

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires